PHOTOS



Séance de Clôture



Remise du Prix Lumière
à Clint Eastwood



Les invités


 
Soirée d'Ouverture 



Le Village Festival


Expo Jerry Schatzberg


VIDEOS



A bout portant de Don Siegel



Pale Rider
de Clint Eastwood


Sur la route de Madison

de Clint Eastwood



Le Bon, la brute et le truand

de Sergio Leone


Il était une fois dans l'Ouest

de Sergio Leone


Il était une fois en Amérique
de Sergio Leone


Tous les films sont présentés en version originale sous-titrée

Affiche de Pierrot le fouLa splendeur de Pierrot le fou

 

Redécouvrez Pierrot le fou dans toute sa splendeur ! Studio Canal et la Cinémathèque française se sont associés pour redonner à cet immense film signé Jean-Luc Godard toute la beauté de ses couleurs et l’éclat de ses sons.

Voir la fiche du film

Pierrot le fou dans sa beauté originelle


Grâce au travail de restauration mené par Studio Canal et la Cinémathèque française, Lumière 2009 propose de redécouvrir Pierrot le fou dans ses couleurs d’origine et de renouveler le choc esthétique et cinématographique qu’a provoqué le film à sa sortie en 1965.

 

L’histoire

Ferdinand Griffon, père de famille un peu désabusé, retrouve un ancien flirt, Marianne Renoir, venue faire la baby-sitter chez lui. Il décide de tout quitter et de partir avec celle qui l’appelle « Pierrot » vers le Sud de la France. S’ensuit un grand périple où se mêleront le vrai et le faux, trafic d’armes, rencontres incongrues et complots politiques…

 

Un choc cinématographique

Pierrot le fou c’est aussi la rencontre éclatante entre deux jeunes comédiens emblématiques de la Nouvelle Vague et de toute une nouvelle génération d’acteurs, Anna Karina et Jean-Paul Belmondo. Du film, on ressort bouleversé par l’éclat des couleurs, la vitalité des acteurs, la liberté et le souffle de la mise en scène, l’intensité de cette histoire d’amour sur fond de complots et de trafics, et la tête pleine de ses chansons légères et tragiques.

 

Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque française, raconte le choc qu’a été pour lui la projection de Pierrot le fou
« Je suis sorti de cette séance chamboulé, bouleversé : je n’étais plus le même. Dans ma vie de spectateur, il y a un avant Pierrot le fou, et un après. Pour la première fois, j’ai ressenti et entendu, à travers les images et les sons, les couleurs et le bleu de la Méditerranée, quelque chose comme la voix silencieuse d’un cinéaste poète qui me disait autre chose. Ce film me disait que le monde était désordre et violence, que l’amour de Marianne pour Pierrot-Ferdinand cachait aussi la trahison, que le bleu du ciel était le même que celui dont Pierrot se peint le visage avant de mourir. Et que tout cela n’était que Beauté. Cet homme invisible qui avait pour nom Jean-Luc Godard me prenait par la main, pour m’entraîner dans une zone secrète et mystérieuse où j’avais le sentiment de n’être encore jamais allé. »

Extrait de La Renaissance de Pierrot

 

Une restauration exceptionnelle

Studio Canal et la Cinémathèque française, avec le soutien du Fonds Culturel Franco-Américain se sont associés pour restaurer le film, pour lequel plus aucun matériel de bonne qualité n’existait. Aragon disait : «  Godard, c’est Delacroix. » Cette restauration permet de redécouvrir le film dans ses couleurs d’origine, voulues par le cinéaste et son chef-opérateur, Raoul Coutard (qui fut aussi celui du Mépris et de nombreux films comptant parmi les plus importants de l’époque). Béatrice Valbin-Constant (Studio Canal) et Camille Blot-Wellens (Cinémathèque française) : « Tourné en Techniscope, Pierrot le fou n’avait jamais pu être vu dans sa splendeur originelle. Le processus technique nécessaire au tirage de copies provoquait une importante perte de définition et les éléments existants étaient de qualité médiocre. Le négatif original a donc été numérisé en 2K et étalonné afin d’obtenir un nouveau négatif permettant le tirage de copie de bien meilleure qualité et un élément de préservation. Quant au son, le format monophonique d’origine a été conservé, dans le respect des méthodes de travail si particulières de Jean-Luc Godard et un nouveau négatif son a été établi. »

 

Projections de Pierrot le fou :

Mercredi 14 octobre à 17h45 au Comoedia 

Présenté par Asia Argento


Jeudi 15 octobre à 14h30 au Pathé Bellecour 

Présenté par Tonie Marshall et Serge Toubiana


Vendredi 16 octobre à 20h30 au Cinéma Bellecombe 


Samedi 17 octobre à 17h30 au CNP Terreaux 

 

Retour

GROS PLAN SUR LES FILMS



 > La séance du jour

EN SAVOIR PLUS



 > Lire la suite

RÉTROSPECTIVES

IL ÉTAIT UNE FOIS
SERGIO LEON
E



 > Lire la suite

INVITÉ D'HONNEUR :
CLINT EASTWOOD



 > Lire la suite

DON SIEGEL



 > Lire la suite

SHIN SANG-OK,
L'EMPEREUR DE CORÉE



 > Lire la suite

EDDIE MULLER :
THE ART OF NOIR



 > Lire la suite

SUBLIMES MOMENTS
DU MUET



 > Lire la suite

RETROUVÉS, RESTAURÉS, À NOUVEAU SUR GRAND ÉCRAN  !



 > Lire la suite

RENDEZ-VOUS



 > Lire la suite

ACTUS

  Emotion Picture

 > La suite


  Forum

 > La suite


  Rois du dvd

  > La suite


  Ils nous font rire

  > La suite

 

SÉANCES SCOLAIRES



 > Lire la suite

À PROPOS DU FESTIVAL


 
> Lire la suite