PHOTOS



Séance de Clôture



Remise du Prix Lumière
à Clint Eastwood



Les invités


 
Soirée d'Ouverture 



Le Village Festival


Expo Jerry Schatzberg


VIDEOS



A bout portant de Don Siegel



Pale Rider
de Clint Eastwood


Sur la route de Madison

de Clint Eastwood



Le Bon, la brute et le truand

de Sergio Leone


Il était une fois dans l'Ouest

de Sergio Leone


Il était une fois en Amérique
de Sergio Leone


Tous les films sont présentés en version originale sous-titrée

En savoir plus

 

Lindsay Anderson, un air de « Free Cinema »

Lindsay Anderson, un air de « Free Cinema »

La décision de programmer une œuvre de Lindsay Anderson à Lumière 2009 a été prise très tôt d’autant que plusieurs travaux de restauration sur ses films étaient en cours. Le Choix s’est porté sur Le prix d’homme, film relativement méconnu par rapport à If… ou O Lucky Man. > > La suite
Marcel Carné en visiteur d’un soir

Marcel Carné en visiteur d’un soir

La programmation d’une copie restaurée des Visiteurs du soir à Lumière 2009 est l’occasion lors de cette première édition du festival de se souvenir de ce géant du cinéma français, réalisateur de Drôle de drame, de Quai des brumes ou du Jour se lève né le 18 août 1906 à Paris, et décédé le 31 octobre 1996 à Clamart. > > La suite
Ennio Morricone, <i>il maestro</i>

Ennio Morricone, il maestro

Plus qu’un musicien, un mythe. Un compositeur comptant plus de cinq cents partitions à son actif et dont le nom, connu par différentes générations et sur plusieurs continents, reste lié à des dizaines de chefs-d’œuvre de l’histoire de la musique de films mérite l’épithète. Lumière 2009 au travers de Sergio Leone rend aussi hommage à Ennio Morricone. > > La suite
Angie Dickinson, un ange passe...

Angie Dickinson, un ange passe...

La projection de A bout portant dans la rétrospective Don Siegel proposée par Lumière 2009 permet, aux côtés de Lee Marvin et John Cassavetes de retrouver la sublime Angie Dickinson dans l’un des rôles importants d’une carrière imposante. > > La suite
Jerry Schatzberg, montreur d’ombres

Jerry Schatzberg, montreur d’ombres

Metteur en scène de classiques du cinéma américain des années 70 comme Portrait d’une enfant déchue, L’épouvantail ou Panique à Needle Park, mais aussi photographe reconnu, Jerry Schatzberg a accepté à la demande de Lumière 2009 de photographier la ville des frères Lumière. > > La suite
Henri-Georges Clouzot, au delà de <i>L’Enfer</i>

Henri-Georges Clouzot, au delà de L’Enfer

Le travail de « recomposition » de Serge Bromberg autour de L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot, avec Romy Schneider et Serge Reggiani, interrompu brutalement en 1964 au bout de trois semaines de tournage, permet à Lumière 2009, de rendre hommage au cinéaste prolixe de L'assassin habite au 21, du Corbeau, de Quai des Orfèvres, du Salaire de la peur ou des Diaboliques > > La suite
Jacques Bral, retour au noir

Jacques Bral, retour au noir

Réalisateur discret et peu prolixe - seulement quatre longs métrages en une trentaine d’années - Jacques Bral a pourtant profondément marqué une génération de cinéphile avec son impeccable Extérieur nuit en 1980. La projection d’une version restaurée par ses soins sera l’un des moments forts de Lumière 2009. > > La suite
Terence Hill en <i>guest star</i>

Terence Hill en guest star

Si tout le monde connaît Terence Hill, peu de gens connaissent son vrai nom, Mario Girotti, acteur italien né le 29 mars 1939 à Venise. Lumière 2009 propose de retrouver Terence Hill dans Un génie, deux associés, une cloche de Damiano Damiani et dans Mon nom est personne de Tonino Valerii, tous deux produits par Sergio Leone. > > La suite
Eddie Muller, prince <i>Noir</i>

Eddie Muller, prince Noir

Lorsque s’est esquissée une sélection « films noirs » pour Lumière 2009, il était évident qu’il fallait mettre Eddie Muller à contribution. Ecrivain et « archéologue culturel » comme il se décrit lui-même, Eddie Muller vit à San Francisco et est devenu en quelques années LE spécialiste du film noir hollywoodien. > > La suite
Cyd Charisse, « The Legs »

Cyd Charisse, « The Legs »

La reprise de Brigadoon de Vicente Minelli lors de Lumière 2009, nous vaut le plaisir de retrouver Cyd Charisse disparue en juin 2008. Inoubliable dans le rôle de Fiona Campbell aux côtés de Gene Kelly, Cyd Charisse demeure une icône de la danse aux cinéma. > > La suite
Julien Duvivier ou le « classique » français

Julien Duvivier ou le « classique » français

La projection en copie neuve à Lumière 2009 du classique La bandera permet de se remettre en mémoire l’œuvre incontournable de Julien Duvivier. Né le 8 octobre 1896 à Lille, Duvivier a marqué le cinéma français de la période 1930-1960 d’une empreinte profonde et durable. Parmi ses films les plus originaux, figurent notamment Pépé le Moko, Panique et Voici le temps des assassins. > > La suite
Raoul Coutard, le « dir phot » de la Nouvelle Vague

Raoul Coutard, le « dir phot » de la Nouvelle Vague

La reprise en copie neuve de Pierrot le fou de Jean-Luc Godard pendant le festival va permettre d’apprécier de nouveau l’immense travail de Raoul Coutard, le chef opérateur attitré de la Nouvelle Vague. > > La suite
Maurice Tourneur, l’américain

Maurice Tourneur, l’américain

La projection d’Obsession en copie restaurée à Lumière 2009 permet de remettre en évidence le travail de Maurice Tourneur et sa contribution au cinéma. Né le 2 février 1876 à Paris, Maurice Thomas débute au théâtre comme comédien dans la troupe d'André Antoine > > La suite
Inimitable Jean Servais

Inimitable Jean Servais

La projection en copie restaurée de Du Rififi chez les hommes de Jules Dassin va permettre de retrouver l’immense Jean Servais et de se replonger avec délices dans un de ces rôles de composition dont l’acteur belge avait le secret, en l’occurrence celui du truand aux abois, Tony le Stéphanois. > > La suite
Choi Eun-hee, l’égérie de Shin Sang-ok

Choi Eun-hee, l’égérie de Shin Sang-ok

Choi Eun-hee, née le 20 novembre 1926 est l’une des plus grandes figures du cinéma Coréen du 20 siècle. Au générique de plus de 80 films entre 1955 et 1985, elle fut aussi l’épouse et l’égérie du réalisateur Shin Sang-ok. > > La suite
Tonino Delli Colli, le « chef op » du cinéma italien

Tonino Delli Colli, le « chef op » du cinéma italien

Directeur de la photographie de trois films majeurs de Sergio Leone, Le bon, la brute et le truand, Il était une fois dans l’Ouest et Il était une fois en Amérique, Tonino Delli Colli est né à Rome le 20 novembre 1922. Il commence à travailler à Cinecittà dès 1938 à l’âge de 16 ans. > > La suite
Luciano Vincenzoni, scénariste de Sergio Leone

Luciano Vincenzoni, scénariste de Sergio Leone

Scénariste de trois films importants de Sergio Leone, Pour quelques dollars de plus et Le bon, la brute et le truand et Il était une fois la révolution, Luciano Vincenzoni est né à Trévise le 7 mars 1926 et a étudié le droit aux universités de Rome et de Padoue. > > La suite

GROS PLAN SUR LES FILMS



 > La séance du jour

EN SAVOIR PLUS



 > Lire la suite

RÉTROSPECTIVES

IL ÉTAIT UNE FOIS
SERGIO LEON
E



 > Lire la suite

INVITÉ D'HONNEUR :
CLINT EASTWOOD



 > Lire la suite

DON SIEGEL



 > Lire la suite

SHIN SANG-OK,
L'EMPEREUR DE CORÉE



 > Lire la suite

EDDIE MULLER :
THE ART OF NOIR



 > Lire la suite

SUBLIMES MOMENTS
DU MUET



 > Lire la suite

RETROUVÉS, RESTAURÉS, À NOUVEAU SUR GRAND ÉCRAN  !



 > Lire la suite

RENDEZ-VOUS



 > Lire la suite

ACTUS

  Emotion Picture

 > La suite


  Forum

 > La suite


  Rois du dvd

  > La suite


  Ils nous font rire

  > La suite

 

SÉANCES SCOLAIRES



 > Lire la suite

À PROPOS DU FESTIVAL


 
> Lire la suite