PHOTOS



Séance de Clôture



Remise du Prix Lumière
à Clint Eastwood



Les invités


 
Soirée d'Ouverture 



Le Village Festival


Expo Jerry Schatzberg


VIDEOS



A bout portant de Don Siegel



Pale Rider
de Clint Eastwood


Sur la route de Madison

de Clint Eastwood



Le Bon, la brute et le truand

de Sergio Leone


Il était une fois dans l'Ouest

de Sergio Leone


Il était une fois en Amérique
de Sergio Leone


Tous les films sont présentés en version originale sous-titrée

En savoir plus

 

Raoul CoutardRaoul Coutard, le « dir phot » de la Nouvelle Vague

 

La reprise en copie neuve de Pierrot le fou de Jean-Luc Godard pendant le festival va permettre d’apprécier de nouveau l’immense travail de Raoul Coutard, le chef opérateur attitré de la Nouvelle Vague.

 

Né à Paris le 16 septembre 1924, Raoul Coutard interrompt ses études d'ingénieur chimiste pour partir en Indochine où il deviendra reporter photographe. Il couvre la guerre d'Indochine pour Radar, Life et Paris-Match. Il y fera une rencontre déterminante, celle de Pierre Schoendoerffer.
Après avoir fait ses débuts de chef opérateur de cinéma avec A chacun son paradis (1956) de Luciano Emmer et Robert Enrico, il entame une longue collaboration avec Pierre Schoendoerffer, pour lequel il photographie en particulier La 317e Section (1964) et Le Crabe-tambour (1977). Son travail remarqué sur A bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard fait de lui le chef opérateur le plus en vue de la Nouvelle Vague. Godard lui restera longtemps fidèle, lui confiant la prise de vues de certains de ses meilleurs films comme Le mépris (1963), Alphaville (1965) et Pierrot le fou (1965). Après avoir pris leurs distances au moment des événements de Mai 68, les deux hommes se retrouvent pour Prénom : Carmen (1982).
Coutard collabore entre-temps avec François Truffaut, Jules et Jim (1962) et La mariée était en noir (1967), et signe l’image de Lola (1960) de Jacques Demy, de Chronique d'un été (1961) de Jean Rouch, de Tire-au-flanc 62 (1960) de Claude de Givray, de La Poupée (1962) de Jacques Baratier et de Vacances portugaises de Pierre Kast (1962).
Il signe encore la photo de l'Aveu (1970) de Konstantinos Costa-Gavras, la Diagonale du fou (1984) de Richard Dembo.

Voir la fiche IMDb

Raoul Coutard Raoul Coutard
Raoul Coutard, et avec Jean Luc Godard sur le tournage de Pierrot le fou, 1965 © Georges Pierre

 

Raoul Coutard Raoul Coutard
Coutard et Godard sur le tournage de Bande à part de Jean-Luc Godard en 1964 et Coutard et Costa-Gavras sur le tournage de son film Z, 1968 © DR / Coll Institut Lumière

 

Retour

GROS PLAN SUR LES FILMS



 > La séance du jour

EN SAVOIR PLUS



 > Lire la suite

RÉTROSPECTIVES

IL ÉTAIT UNE FOIS
SERGIO LEON
E



 > Lire la suite

INVITÉ D'HONNEUR :
CLINT EASTWOOD



 > Lire la suite

DON SIEGEL



 > Lire la suite

SHIN SANG-OK,
L'EMPEREUR DE CORÉE



 > Lire la suite

EDDIE MULLER :
THE ART OF NOIR



 > Lire la suite

SUBLIMES MOMENTS
DU MUET



 > Lire la suite

RETROUVÉS, RESTAURÉS, À NOUVEAU SUR GRAND ÉCRAN  !



 > Lire la suite

RENDEZ-VOUS



 > Lire la suite

ACTUS

  Emotion Picture

 > La suite


  Forum

 > La suite


  Rois du dvd

  > La suite


  Ils nous font rire

  > La suite

 

SÉANCES SCOLAIRES



 > Lire la suite

À PROPOS DU FESTIVAL


 
> Lire la suite